Qui peut donner et pour qui ?

Vous pouvez faire un don d’ovocytes si :

  • vous êtes majeure
  • vous êtes âgée de moins de 37 ans 
  • vous êtes en bonne santé

Les ovocytes sont donnés à des couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant, soit parce que la femme, bien que jeune, n’a pas naturellement d’ovocytes, soit parce que ses ovocytes présentent des anomalies, soit parce que, pour être soignée d’une maladie grave, elle a subi un traitement qui a détruit ses ovocytes.
Ils peuvent également être destinés à des couples risquant de transmettre une maladie génétique grave à l’enfant. Dans tous les cas, le couple receveur doit être en âge de procréer. L’homme et la femme formant ce couple font leurs démarches dans un cadre médical et légal strict d’assistance médicale à la procréation.

Après leur prélèvement, les ovocytes sont mis en fécondation in vitro pour ces couples déjà engagés dans une démarche d’assistance médicale à la procréation. Le cecos vous demandera de trouver des personnes de votre entourage pour faire un don et vous aidez (voir le parrainage c'est quoi ).

INFOS !!! POUR LES PERSONNES N'AYANT PAS ENCORE D'ENFANT ET QUI VOUDRAIT FAIRE UN DON.

Depuis la révision de la loi de bioéthique en juillet 2011 et la publication du décret et de l’arrêté d’application, la possibilité de conserver une partie de leurs ovocytes peut être proposée aux donneuses n’ayant pas encore procréé (vitrification ovocytaire), si elles le souhaitent, sous réserve que la quantité prélevée soit suffisante pour le don. Il s’agit d’une mesure de précaution
dans le cas où la donneuse se trouverait ultérieurement confrontée à un problème
d’infertilité nécessitant le recours à une assistance médicale à la procréation. Cette disposition préventive prévoit quoi qu’il en soit la priorité au don. Les limites en matière d’efficacité de la vitrification doivent leur être mentionnées.