Qui peut en bénéficier ?

 

Le don d’embryons est destiné à des couples qui ne peuvent pas réaliser leur projet d’enfant. Ces couples ont une double infertilité ou des risques de transmission d’une maladie génétique connue à l’enfant. Les tentatives habituelles d’AMP (Assistance médicale à la procréation) ne sont pas possibles ou ont échoué. L’équipe médicale de leur centre d’AMP peut leur proposer de bénéficier d’un accueil d’embryons, c’est-à-dire de recevoir les embryons d’un autre couple. Contrairement à l’adoption, cette tentative d’AMP peut leur permettre de vivre l’expérience d’une grossesse. Le don d’embryons est volontaire, gratuit et anonyme.

Le couple qui souhaite accéder à l’accueil d’embryons est appelé couple receveur. L’homme et la femme formant ce couple doivent être tous les deux en vie et en âge de procréer. Ils doivent donner leur consentement écrit, effectuer des examens médicaux et rencontrer l’équipe médicale en charge de l’accueil d’embryons. Ils doivent en outre obtenir l’autorisation d’un magistrat.

Les couples donneur d’une part, le couple receveur, ainsi que l’enfant pouvant résulter de l’accueil d’embryons d’autre part, ne connaîtront jamais leurs identités respectives.